Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par mohand

Un rappel utile d’un passage significatif de la plate forme de la Soummam :

 

« Ce qui est certain, c’est que la Révolution Algérienne vient de dépasser avec honneur une première étape historique.

 

C’est une réalité vivante ayant triomphé du pari stupide du colonialisme français prétendant la détruite en quelques mois.

 

C’est une révolution organisée et non une révolte anarchique.

 

C’est une lutte nationale pour détruire le régime anarchique de la colonisation et non une guerre religieuse. C’est une marche en avant dans le sens historique de l’humanité et non un retour vers le féodalisme.

 

C’est en fin la lutte pour la renaissance d’un Etat Algérien sous la forme d’une république démocratique et sociale et non la restauration d’une monarchie ou d’une théocratie révolues. »

 

L'intégration des Ulémas, ne saurait avoir plus de portée ou de sens que l'effort fait par Abane, Ben M'Hidi et leurs compagnons en direction des israélites Algériens; des européens d'Algérie, des commerçants, des travailleurs, des étudiants ....

 

Ceci pour les Ulémas et les tentatives de filiation avec les islamistes.

 

S’agissant des partisans de l'Etat théocratique, il faut souligner leur filiation : celle-ci n'a rien à avoir avec le Mouvement de libération Nationale. Elle se rattache par contre elle s'inscrit dans l'histoire des frères musulmans d’Égypte et de leurs rapports avec le Caire.  L'islamisme en Algérie est appréhender comme une nouvelle vague Hillalienne dont le Caire nous a gratifié. Les dégâts de cette invasion sont là devant nous constatables dans l'état de l'école, de notre culture et aussi de la sphère spirituelle. 

Commenter cet article