Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par mohand

http://mandopoesies.m.a.pic.centerblog.net/o/f61680a4.jpg


Combien de fois on m’a jeté à la figure qu' « un être humain qui ne croit pas en Dieu est un animal ». Dans la tourmente, on m’a même voué à la mort, jeté mon nom à la rumeur terroriste et pourchassé des années durant. Je me suis défendu. Je me suis battu pour la vie sans égoïsme en me vouant aux miens. Je n’ai jamais caché mes convictions philosophiques, dans mon action publique, aux miens et à ceux que j’ai eu à côtoyer. C’est pour moi une façon de les respecter. Je n’ai pas à cacher ce qui n’est ni une tare ni une maladie.


Je peux considérer que les dieux sont des créations humaines et, oh combien ils ressemblent aux hommes. Que les prophètes sont des philosophes et des penseurs qui à leurs époques ont fait avancer l'humanité. Mais, aussi, que les puissants et les nantis aiment à fonctionnariser les croyances pour se soumettre les croyants. J’offense Dieu ou les Dieux? Peut-être! Mais en quoi il appartiendrait aux hommes de me contraindre ou de me corriger? Les Dieux seraient-ils tributaires de la protection des hommes ? Les dieux, dans leurs humanités, semblent bien fragiles, au point d'avoir besoins que des gueux en haillons les défendent, et tue et re-tue en leurs noms !!


La vague est exceptionnelle ! Des pouvoirs en mal de légitimité s'empressent de revendiquer la création d'un « délit universel de blasphème ». Des sanguinaires avides de massacres en appellent à la dévastation et au meurtre. Des clergés décadents sautent sur l’aubaine, rappellent leurs Fatwas criminels et rallongent le salaire du crime.


La liberté d'expression a été conquise de hautes luttes face à l'église et aux féodalités dont elle bénissait le despotisme. Aujourd'hui, il nous faut nous approprier les libérées dans d'aussi âpres luttes contre l'islam politique et les pouvoirs despotiques des oligarchies en places. Face aux commanditaires de l’assassinat de Solman Rushdie. face aux opportunistes du délit universel de « blasphème ». Face aux manipulateurs de toutes les croyances et aux partisans de toutes les saintes alliances. 

Commenter cet article

noureddine u moussa 29/09/2012 13:36


L islam n est pas une religion de clèrgé comme le christianisme ou le judaisme pour le taxer de féodalisme.

mohand 10/10/2012 16:44



Le clergé n'est pas étranger à l'islam. Chez les chiites il est formalisé. Dans l'aire sunite, il passe par des périodes de latence et d'autres périodes où il prend forme. Actuellement les
pouvoirs politiques, et les partis islamistes ont des prétentions cléricales évidentes.