Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par mohand

http://www.mdn.dz/images/MDN.gif

 

Une fois n'est pas coutume; le MDN annonce par voie de communiqué la diffusion d'un reportage sur la lutte antiterroriste.

Sans préjuger du contenu du reportage en deux épisode, il va sans dire sa diffusion sera l'occasion de se faire une opinion sur le contenu que l'institution militaire donne à son engagement dans cette lutte.

D'aucun se souvienent de la déclaration du Général corps d'armée Med Lamari sur les succès de la lutte militaire et de son contrast avec la lutte politique contre l'islamisme. attendons voir...


Ci-après le communiqué du MDN (source http://www.mdn.dz )

=============================================

Diffusion d’un film reportage sur les chaînes de l’ENTV
  
Dans le cadre de la valorisation des efforts fournis par les éléments de l’Armée Nationale Populaire, dans le domaine de la lutte antiterroriste, un film reportage de deux épisodes, intitulé «Hamat La Tanhani» sera diffusé sur l’ensemble des chaînes de l’ENTV, selon le programme suivant:

   
Lundi 13 février 2012 sur la chaîne terrestre et la chaîne A3 (le 1er épisode), après le Journal Télévisé Principal (20h45mn);
   
Mardi 14 février 2012 sur la chaîne terrestre et la chaîne A3 (le 2ème épisode), après le Journal Télévisé Principal (20h45mn);
   
Jeudi 16 février 2012 sur Canal Algérie et la chaîne 4(les deux épisodes) après le Jounal Télévisé Principal (20h45mn).

=============================================

Commenter cet article

mohand 26/02/2012 23:34



mohand 26/02/2012 01:01


Publié dans EL Watan.


Lettre du ministère de la Défense nationale aux médias


L’ANP doit être appelée par son nom et non pas par la «Grande Muette»











Le ministère de la Défense nationale (MDN) a indiqué hier qu’il serait plus judicieux de nommer l’Armée nationale populaire (ANP) par son nom, même quand il s’agit de lui adresser des critiques,
estimant que l’expression de «Grande Muette», formule utilisée par les médias pour parler de l’institution militaire, ouverte aux médias et aux citoyens, «ne convient point».



«Il serait plus judicieux, notamment pour ceux ayant du respect et de la considération envers cette institution républicaine qui s’est distinguée et tient à demeurer aux côtés du citoyen
algérien dans toutes les circonstances, de nommer l’Armée nationale populaire par son nom, même quand il s’agit de lui adresser des critiques», écrit le MDN dans une lettre aux médias
algériens. Rappelant que l’ANP est la «digne héritière de la glorieuse Armée de libération nationale (ALN), laquelle a payé un lourd tribut pour le recouvrement de la souveraineté nationale,
l’indépendance du pays et l’édification d’un Etat fort et moderne», le ministère souligne que l’expression «Grande Muette» est inconvenante et qu’elle est en contradiction avec la réalité de
l’ANP.


«Certains journalistes algériens, par volonté de se distinguer ou par insouciance de lexique, emploient, parfois, cette formule pour parler de l’Armée nationale populaire, qui n’a, pourtant,
rien d’une ‘Grande Muette’», lit-on également dans la lettre. La grande ouverture aux médias et aux citoyens, entreprise par l’institution militaire, dans le cadre de sa modernisation, en
œuvrant continuellement à consolider les liens de confiance, de solidarité et de cohésion entre l’ANP et les citoyens est, à ce titre, une preuve de l’ouverture de l’ANP, est-il relevé. La
médiatisation de l’ensemble des activités de l’ANP, la publication de communiqués et de mises au point, quand la situation l’exige, la diffusion de reportages sur les différentes composantes et
activités de l’ANP, mais aussi l’organisation de portes ouvertes et de journées d’information, où le citoyen peut s’enquérir de près des structures relevant de l’ANP, ses personnels et son
matériel, dans la limite de la loi, consacrent la consolidation des liens de confiance, de solidarité et de cohésion entre cette institution et les citoyens, précise la même source.


Rappelant également que jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les armées de plusieurs pays étaient privées du droit de vote et d’expression, le MDN a relevé que c’est dans ces
conditions d’«isolement» et de «manque de communication vis-à-vis de la société» qu’est apparu, dans le langage des médias, le qualificatif de «Grande Muette». «Après cette date, le monde a
subi de profondes mutations et les militaires recouvrent leur droit de vote et d’expression», ajoute la même source, constatant que la formule «Grande muette» demeurait toujours reprise par
certains médias, alors qu’elle «devait perdre sa raison d’être».



APS

mohand 26/02/2012 11:02



 


L'inconvenance de la désignation de l'ANP par la "grande muette" est discutable. Si ailleurs il a reflété l'exclusion des militaires du droit de vote, en Algérie il peut tout aussi bien recouvrir
un fait relativement "positif" : celui de la sortie de l'ANP du champ politique - situable à son retrait du CC du FLN -.


 


Effectivement, tant que l'ANP avait place et voix au sein du parti unique, la désignation en question était absolument impropre. Mais depuis qu'elle s'en est retirée, l'expression peut
pertinemment rendre compte de cette évolution.


 


Il est bon que le MDN garde la mémoire de la filiation ANP-ALN, en ces temps où les "modernisations" sont accoucheuses de régressions et de renonciations compromettantes pour les idéaux de
libérations sociale et politique fondateurs de l'ALN.